Wifi or no wifi ?

Home / Non classé / Wifi or no wifi ?

Wifi or no wifi ?

Ambiance planète zen et conscience collective, accentuée par le succès du film Demain, j’avais envie de me pencher sur la question du wifi. En essayant d’y apporter un angle de vue feng shui.

Il y a deux ans, j’ai effectué un stage de géobiologie. Baguettes, pierres, courants sacrés, cheminées telluriques et pollutions électromagnétiques sont devenus des outils plus familiers qu’auparavant. J’ai ainsi pu vérifier à l’aide d’appareils, la pollution électrique des jolies lampes achetées chez mon fabricant suédois préféré ;). J’ai expérimenté le changement de sens de la prise pour diminuer la pollution (pour ça il faut être sur de la pollution, parce que ça serait bête de changer votre prise si elle est dans le sens de la pollution minimum !). Et puis j’ai découvert un tissu magique. Un truc couleur crème, assez épais et légèrement transparent, censé diminuer la portée des ondes wifi. Le truc top à mettre autour de sa box pour réduire l’émission d’ondes dans la maison. Alors hop hop hop, retour à la maison et emballage instantané de ma box dans ce tissu miracle. Genre la fille trop contente d’avoir trouvé THE solution pour éviter un cancer familial généralisé.

Oui. Sauf que petit bémol, le tissu miracle il fonctionne tellement bien, que sur une maison à plusieurs niveaux, les étages sur lesquels ne se trouve pas la box se retrouvent hors d’accès du wifi. Bref, si vous êtes en haut et que la box est en bas, ça passe peu voire pas du tout. Je me suis donc retrouvée avec un cruel dilemme : toute la famille sur le même étage avec risque d’arrachage d’yeux et de cheveux entre frères et sœurs, et potentiel meurtre parental, ou bien temporiser et ranger soigneusement mon tissu dans l’étagère « géobiologie« . Ou encore laisser tout le monde à chaque étage (trois chez nous, mais 4 enfants parfois donc gros gros potentiel demi-fratricide) mais sans connexion wifi. Bon, je vous épargne le suspens, en plus je sais que vous avez déjà trouvé la réponse vu que je suis pas une intégriste de tous ces trucs. J’ai rangé le tissu. J’ai culpabilisé à mort. Je m’en suis voulu du cancer qu’on aurait peut être tous, surtout les enfants, alors que moi, cordonnier qui devrait être bien chaussée, je me DEVRAIS de TOUT faire pour la bonne santé de tous dans mon feng shui home.

Et le temps a passé. Avec lui le lâcher prise. La décrispation quoi. Je me suis dit qu’on pouvait trouver un compromis, débrancher la box la nuit par exemple. C’est déjà mieux que de ne rien faire. En tout cas c’est la stratégie des petits pas, le Kaizen dont je vous parlais l’autre jour. Et quand on est avec des préados dont le centre d’attraction commence par www, il faut aussi s’adapter au temps avec lequel on vit. Ne pas (tout le temps) appuyer sur la pédale de frein. Savoir laisser couleur. Le Tao je vous dit ;).

Recommended Posts

Leave a Comment

Contacter Feng Shui Celeste

Laissez-nous votre message...nous vous répondrons bientôt !

Not readable? Change text. captcha txt
fengshui lifestyleacteur de ma vie