Torpeur de l’été

Home / Non classé / Torpeur de l’été

Torpeur de l’été

choix de vie

Cette année pour la première fois, j’ai décidé de me mettre au rythme de l’été. J’aurais attendu 42 ans… Rien d’extraordinaire finalement. J’aurais pu le faire il y a longtemps déjà. J’ai choisi de ne plus mettre de réveil pendant la période de vacances scolaires. Et de caler mon rythme de travail, de vie, sur celui des journées d’été. En gros, comme naturellement on se couche plus tard le soir, pour profiter des soirées, des diners tardifs et de la fraicheur,  et bien on se lève plus tard le matin. Alors certes, c’est dommage pour les levers de soleil, et en même temps je me sens tellement au diapason avec le rythme des journées, guidées par la chaleur, que je me sens vraiment bien. J’ai surtout le profond sentiment de goûter chaque minute de l’été, sans attendre les vacances, qui finalement nous laissent à penser que l’été ne dure que 3 semaines (au mieux). Et c’est comme ça qu’on se retrouve à la rentrée en septembre « en ayant pas vu passer l’été » comme j’entends si souvent…

Alors oui, c’est vrai que j’ai la chance de pouvoir le faire. Pas d’employeur, pas de contraintes. Cela nous ramène simplement aux choix de vie que l’on fait, ou aux non-choix (qui sont des choix comme disent certains !). Parce que travailler seul a forcément des inconvénients. Pas de sécurité d’emploi, pas de garantie d’avenir, pas de vacances « payées »…

Tout est question de trouver son équilibre en fait, le modèle qui nous convient, dans lequel on sent en nous une résonance juste, qu’on est à notre place. J’ai mis des années, mais j’ai trouvé. Et accepter les inconvénients qui vont avec. Surtout quand mon réveil ne sonne plus depuis une semaine déjà ;).

Recommended Posts

Leave a Comment

Contacter Feng Shui Celeste

Laissez-nous votre message...nous vous répondrons bientôt !

Not readable? Change text. captcha txt
deco feng shuirire