Mettre du bois dans son moteur, en douceur

Home / Non classé / Mettre du bois dans son moteur, en douceur

Mettre du bois dans son moteur, en douceur

fengshui printemps

Si vous avez le sentiment que votre vie s’est adaptée à votre travail, et non l’inverse, il est peut être grand temps de se poser et de regarder les choses avec un œil neuf.

Et si tout n’était qu’une question de choix ? Puis de temps ? Je m’explique. On a tous aujourd’hui sous les yeux une vie qu’on a construite. Plus ou moins consciemment, c’est vrai. Parfois les événements se sont enchainés, assez vite, dans une dynamique positive, qui fait qu’on a l’impression de n’avoir pas vraiment choisi.

Si on prend le temps de tout poser à plat, sous nos yeux, de passer nos choix en revue pour observer notre rythme de vie actuel, d’un coup les choses changent. Forcément. Cet exercice simple met en général assez vite à plat nos aspirations bien souvent fantasmées sur le manque de temps, d’argent… Bref, même si tout cela existe dans notre tête quelque part, sous la forme de pensée, en réalité la vie qu’on a est juste le fruit de nos choix.

La question intéressante ici, est qui en réalité a fait ces choix. Le sentiment d’avoir fait des choix qui nous ont échappé car effectués trop vite, est un bon guide pour la clé de compréhension. Et oui, parfois, les choix ont pris une forme d’évidence. Impossible de savoir comment tout ça s’est fait, reste simplement la perception que les choses se sont enchainées naturellement. Et c’est bien là une clé puissante. Quand l’évidence est là, c’est le signe que le guide de choix est juste. Et bon. Et parfois tout peut s’enchaine très vite. Accueillir et accepter que les choix qui se sont mis en place étaient ceux qui étaient bons pour nous à ce moment là permet de calmer instantanément les doutes et les peurs.

Car bien souvent, à un tournant de la vie, une charnière, on se retrouve posé en commandant de bord face à notre vie. Avec le sentiment parfois étourdissant d’être le seul maitre à bord. D’être une forme de toute puissance, capable de (se) juger, de trancher, de changer de cap de manière radicale. Est-ce la bonne posture ? Est-on sur à cet instant là que nos choix seront les bons ? L’ivresse du plein pouvoir nous fournit bien souvent généreusement cette illusion. Avec le temps, j’ai découvert dans l’expérience que les choix qui prennent vie sont souvent ceux pris dans des moments de détente, propices au passage d’idées, dans la douceur. Le signe que les choix faits sont les bons devient alors au contraire l’état de détente et de paix dans lequel on se trouve.

Et il y a aussi et surtout ceux qu’on ne fait pas et que la vie fait nous amène, quand on les attend le moins : une rencontre, une découverte. Richesses inattendues et inexpliquées qui nous sautent aux yeux, et viennent trouver un écho simultané dans notre cœur. Ces apparences de non choix, qui trouvent une place en nous, illustrent à merveille la place qu’il faut (re)donner à notre toute puissance illusoire. Ce qui est bon et juste pour nous n’est pas forcément ce qui émane directement de notre conscience.

Alors à l’heure où le printemps bat son plein, l’énergie du bois est un excellent carburant pour accéder à des changements dans la douceur. Cette énergie puissante nous permet de booster notre quotidien, de voir les choses sous un angle nouveau en leur insufflant une nouvelle dynamique. Elle nous porte et nous soutient, et se révèle fructueuse si on l’utilise avec calme et sagesse.

Recommended Posts

Leave a Comment

Contacter Feng Shui Celeste

Laissez-nous votre message...nous vous répondrons bientôt !

Not readable? Change text. captcha txt
feng shui bureaufeng shui