Ces petits riens qui font tout

Home / Non classé / Ces petits riens qui font tout

Ces petits riens qui font tout

Vous êtes vous déjà demandés où était passé l’enfant que vous étiez ? Non parce que si on y réfléchit bien, à part la transformation du corps qui simule une disparition totale, il est fort probable qu’il soit bien encore là quelque part en nous, vous ne croyez pas ?

Ce qui me fait dire que je suis sur la bonne voie, c’est les petites émotions qui nous cueillent ça et là dans diverses situations de la vie quotidienne, et particulièrement en ce moment. Si faire le sapin de Noël éveille en vous de la joie ou de la peine d’ailleurs, c’est sans doute que l’enfant qui sommeille en vous est encore bien là. L’expression parle d’elle même d’ailleurs, on dit bel et bien l’enfant « qui sommeille en nous »… Est-ce mal ? Est-Ce bien ? Qui serions nous pour juger ? La seule réponse que je voudrais proposer ici c’est la place que nous souhaitons donner à cet enfant dans nos vies. Expérience et âge aidant, je crois avoir construit une réponse, que je m’efforce de mettre en pratique régulièrement. L’idée c’est que si l’enfant est certes toujours là, pour autant ce n’est pas lui qui doit guider nos choix d’adultes. Un ami m’avait dit il y a très longtemps, « ce n’est pas l’enfant qui conduit la voiture (de la vie) ». En clair, c’est nous adultes qui sommes au volant, avec à l’arrière celui que nous étions enfants. Cette image est simple et puissante à la fois. C’est nous qui faisons nos choix en fonction de qui nous sommes, et non en fonction de nos peurs ou de nos séquelles passées, car là on est surs de ne pas faire les bons choix pour être un adulte épanoui. Alors comment faire pour ne pas se tromper ? Peut être commencer par de la douceur quand nous avons des doutes et des interrogations. Puis les regarder à la loupe et voir si c’est bien ce que nous avons envie de faire ou si c’est plutôt pour satisfaire ce petit enfant qui n’as pas eu ce qu’il voulait… La douceur c’est primordial et sans gravité parce que de temps en temps c’est bon aussi de se laisser aller à faire un extra gigantesque sapin parce que enfant c’était plutôt oranges et compagnie ! Alors apprenons à être indulgents avec nous mêmes dans un premier temps, et quand l’énergie nous le permet, à opérer des changements qui ne rendront notre vie que plus saine !

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Contacter Feng Shui Celeste

Laissez-nous votre message...nous vous répondrons bientôt !

Not readable? Change text. captcha txt
t18-Frédéric Bellaubredeco feng shui